Vivre

Proverbes Chinois, entre humour et sourires

Proverbes Chinois rires et humour d’Asie

Il est vrai que pour nous les proverbes chinois sont drôles et apparaissent comme décalés, à la limite d’un humour asiatique décapant. Les proverbes chinois sont comme la photographie d’une société chinoise à la fois ancrée dans des principes ancestraux et une bonhomie rigolarde. A vous de jauger…ces proverbes chinois.

« Un bon chien ne mord pas les poules, un bon mari ne bat pas sa femme. »

« Quand une parole est lâchée, même quatre chevaux seraient en peine pour la rattraper »

 » Le sage se demande à lui-même la cause des ses fautes, l’insensé la demande aux autres ».

« L’homme doit prendre une femme qui ait la moitié de son âge, plus sept ans ».

« Si vous ne voulez pas qu’on le sache, mieux vaut encore pas le faire »

« Plus il y a de fous, moins il y a de riz. »

« Quand le sage montre la lune, l’imbécile regarde le doigt »

 » L’eau ne reste pas sur la montagne, ni la vengeance sur un grand cœur ».

« Le vin fait cracher la vérité. »

 » Plus la montagne est haute, plus la vallée est profonde ».

« Sourire, c’est rajeunir de dix ans ;s’attrister, c’est se faire des cheveux blancs. »

« Lorsque dans votre cour vous rencontrez un homme trop las pour vous donner un sourire, laissez-lui le vôtre. Car nul n’a plus besoin d’un sourire que celui qui n’en a plus à offrir. »

« Sourire trois fois tous les jours rend inutile tout médicament. »

« Le bon vin parfumé finit toujours par se trouver, où qu’il se cache. » 

« Chaque coup de colère est un coup de vieux, chaque sourire est un coup de jeune »

« Ce n’est pas le vin qui enivre l’homme, c’est lui qui s’enivre. » 

 » La mer la plus profonde a un fond, la montagne la plus haute a une cime ».

Et encore d’autres proverbes chinois:

 » Lamour d’un père est plus haut que la montagne. »

« Une ivresse efface mille tristesses. »

 » L’amour dune mère est plus profond que l’océan. »

 » Lorsque les hommes travaillent ensemble les montagnes se transforment en or. »

« Le mariage est comme une place assiégée ; ceux qui sont dehors veulent y entrer, et ceux qui sont dedans veulent en sortir » 

« Quand on achète une maison, on regarde les poutres ; quand on prend une femme, il faut regarder la mère ».

« L’alcool est blanc, mais rougit le visage, l’or est jaune mais noircit le cœur. » 

« Une maison pleine d’enfants ne vaut pas une seconde épouse »

« Pourquoi rester debout alors que l’on peut s’asseoir »

« Quand tu ne sais pas quoi dire, cite un proverbe chinois »

« Qui fait l’âne ne doit pas s’étonner si les autres lui montent dessus. » 

 » Qui veut gravir une montagne commence toujours par le bas ». 

« Ne vous mettez pas en avant, mais ne restez pas en arrière. »

« On a beau noyer sa raison dans le vin, on n’y noie pas le sujet de ses peines. » 

« L’alcool est blanc, mais rougit le visage, l’or est jaune, mais noircit le cœur. » 

« Ne craignez pas d’être lent, craignez seulement d’être à l’arrêt. »

« Plus on prend de la hauteur et plus on voit loin. »

« Une ivresse efface mille tristesses. » 

« Si tu veux être heureux une heure, bois un verre ; Si tu veux être heureux un jour, marie-toi ; Si tu veux être heureux toute ta vie, fais-toi jardinier. »

« Le travail de la pensée ressemble au forage d’un puits ; l’eau est trouble d’abord, puis elle se clarifie. »

« Le sage se demande à lui-même la cause des ses fautes, l’insensé la demande aux autres. » 

« L’ivresse fait dire les mots qu’on aurait pu dire en étant sobre. »

« Avec le temps et la patience, la feuille du mûrier devient de la soie. »

« Un homme n’est pas bon à tout, mais il n’est jamais propre à rien. » 

« Le jour éloigné existe, celui qui ne viendra pas n’existe pas. » 

« Quand vous avez du thé et du vin de riz, vous avez beaucoup d’amis. » 

« Le cœur de l’homme parfait est comme une mer dont on ne peut découvrir les lointains rivages ». 

« Le bavardage est l’écume de l’eau, l’action est une goutte d’or. »

« Le monde est une mer, notre cœur en est le rivage. »

« En chine tout ce qui a des pattes se mange, sauf les bancs 

« En Chine tout ce qui a des ailes se mange, sauf les avions »

HUMOUR D’ASIE, HISTOIRES DRÔLES ASIATIQUES

A Propos de l'auteur

ritdelaban

ritdelaban

Directeur général de la publication

Ajouter Un Commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.