Vivre

Le massage shiatsu, une conception orientale de la médecine

Le massage shiatsu

Asie santé et bien-être

Le massage shiatsu :

une conception orientale de la médecine

Le massage shiatsu est une thérapie orientale vieille de plusieurs mlillénaires. C’est une méthode de massage holistique qui consiste à traiter les troubles divers de la santé en appliquant des pressions sur la peau à des endroits bien définis.

La théorie du massage shiatsu

Le massage shiatsu se fonde sur la théorie selon laquelle l’énergie de la vie, appelée « chi », traverse le corps dans des canaux bien précis appelés méridiens.

Chez une personne en bonne santé, l’énergie s’écoule de façon fluide, et elle est bien équilibrée entre les deux forces opposées que sont le yin et le yang. Le yin est représenté comme une force sombre, froide et passive, le yang étant au contraire clair, chaleureux et actif. Les principaux méridiens sont groupés par paires, chaque paire étant composée d’un méridien yin et d’un méridien yang. Les méridiens yin se trouvent sur les parties intérieures ou frontales du corps, et l’énergie s’y déplace de bas en haut, tandis que les méridiens yang sont situés sur les parties extérieures ou dorsales, le chi s’y déplaçant de haut en bas. Si le déplacement de l’énergie sur un méridien est perturbé, il en résulte un trouble dans le fonctionnementde l’organe avec lequel il est associé, et la personne tombe malade.

Les méridiens

Les méridiens sont des canaux le long desquels circule le ki. Les plus connus sont les douze méridiens de l’acupuncture. C’est la base de la médecine chinoise.

Chaque méridien influence un organe important de l’organisme et les autres organes ou fonctions qui en dérivent, bien que ce canal ne passe pas nécessairement à proximité de l’organe avec lequel il est associé. Ainsi, par exemple, le méridien du Poumon, qui passe de l’épaule au pouce, influence les poumons et l’ensemble de l’appareil respiratoire, y compris le nez et la gorge.

À chaque élément correspondent deux méridiens, un yin et un yang, à l’exception du Feu qui en a quatre. Les douze méridiens sont bilatéraux, ce qui fait vingt-quatre canaux. Les méridiens qui vont par paires sont proches les uns des autres et leurs fonctions sont complémentaires. Chaque méridien est associé à un organe ou à une fonction psychosomatique, mais son effet dépasse l’activité de l’organe telle que l’entend la médecine occidentale. Par exemple, le méridien du foie est associé aux ongles, aux muscles et aux tendons, au système reproducteur, à la colère, aux yeux, à la faculté de faire des projets, etc. Il n’est pas nécessaire d’avoir une totale compréhension de ces associations, mais il faut savoir que, si le méridien du foie est douloureux ou tendu, ce n’est pas nécessairement le foie qui est atteint, mais l’énergie du foie.

Lorsqu’on exerce une pression sur un point d’un méridien, on ne stimule pas seulement les nerfs et les tissus environnants, mais on agit également sur la circulation du ki dans ce méridien et dans les autres. Si une zone est trop douloureuse pour supporter un contact, on peut agir sur d’autres points du méridien qui traverse cette zone.

Quant aux méridiens bilatéraux, ils permettent d’agir sur la circulation du ki en travaillant sur l’endroit correspondant de l’autre côté. Les points situés près de l’extrémité sont les plus aptes à soulager la douleur le long d’un méridien.

Le yin et le yang

Le yin et le yang sont les deux aspects opposés bien que complémentaires de l’existence, l’ombre et la lumière. Le yin correspond à ce qui est sombre, humide, doux, réceptif, féminin et enfoui, le yang à ce qui est lumineux, chaud, sec, dur, actif, masculin et ascendant. Le yin et le yang sont des états relatifs : une chose peut être yin par rapport à une autre et yang par rapport à une troisième.

Par exemple, une bougie est yang par rapport à un glaçon et yin comparée au soleil. En médecine orientale, les fonctions d’alimentation, de rafraîchissement, d’humidification et de relaxation sont yin tandis que les aspects énergétiques de production d’activité ou de chaleur sont yang. La substance des organes est le plus souvent yin, l’énergie qui les nourrit est yang. Quand le yin est surabondant, il y a tendance au froid, à l’humidité et à la condensation de la substance (formation de tumeurs). Quand le yang est en excès, se crée une tendance à l’agitation. Quand le yin est déficient, même si le yang est normal, on retrouve des symptômes de type yang, tels que la nervosité, l’insomnie, etc. Quand le yang est déficient, on constate fatigue ou mauvaise circulation.

Le massage shiatsu permet de retrouver les équilibres énergétiques.

La théorie chinoise des méridiens yin et yang

Nos méridiens yin et yang ont été formés lorsque nous marchions à quatre pattes. La terre est yinpar rapport au ciel. Les méridiens yin remontent le long de la face antérieure du corps et sur les faces internes des membres qui auraient alors été plus proches de la terre. Le ciel est yang par rapport à la terre, et les méridiens yang descendent le long de la face postérieure du corps et sur les faces externes des membres qui auraient été exposées au soleil.

Le massage shiatsu en pratique

Une scéance de massage shiatsu dure environ 1 heure et s’effectue sur le sol, en position couchée. Ce type de massage se réalise habillé, il n’y a donc pas besoin d’avoir recours à une huile de massage pour cette technique de massage.

Il n’existe pas de contre-indications particulière pour le massage shiatsu, sauf dans les cas d’opération récente, femme enceinte, ostéoporose, lésion cutanée…

A Propos de l'auteur

ritdelaban

ritdelaban

Directeur général de la publication

Ajouter Un Commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.