Vivre

Les Enfants du Mékong

Les Enfants du Mékong, une association qui donnent aux enfants des perspectives d’avenir, un futur des plus clair, et aussi une vraie enfance. Le premier droit des enfants c’est d’avoir des droits et particulièrement pouvoir accéder à la culture et à l’éducation.

Nous sommes allés les voir à Asnières: ambiance décontractée, conviviale.  Autour d’un déjeuner nous pûmes parler des différentes actions des Enfants du Mékong. Puis ce fut la visite des locaux. Nous avons ressenti à l’association les Enfants du Mékong ce désir de bien faire, d’aller de l’avant, d’aider, de soutenir  et surtout essayer d’améliorer la condition des enfants d’Asie.

Oui à souligner aussi que les Enfants du Mékong ont une gestion très rigoureuse et que les frais de fonctionnement sont réduits au minimum; c’est effectivement un point important à noter!

RENÉ PÉCHARD, LE FONDATEUR

L’histoire d’Enfants du Mékong commence comme un conte de fées. « Il était une fois … » un dentiste de Vientiane recueille sur le pas de sa porte deux enfants qui vivent dans la rue. Ils ont faim et ne peuvent pas aller à l’école. Convaincu « qu’il y a plus de joie à voir un enfant à l’école que dans la rue », René Péchard décide d’accueillir ces enfants et les place dans un internat à Xiang Khouang : le pensionnat Saint-Joseph. Peu après, approchent la fin de l’année et la fête de Noël. Voulant venir en aide au foyer de ses pupilles, René Péchard lance un appel aux fabricants français de couvertures. Dans un élan de générosité, ceux-ci décident de faire un don de 100 francs en plus des couvertures envoyées à monsieur Péchard. L’association des amis du pensionnat de Saint-Joseph naît de la nécessité de créer une structure pour encaisser ce don. Après plusieurs étapes, l’association deviendra « Enfants du Mékong » en 1977.

ENFANTS DU MÉKONG, UNE ÉCOLE DU BONHEUR

Enfants du Mékong répond depuis 1958 à l’appel de bénévoles locaux et agit auprès des enfants et familles les plus pauvres et les plus vulnérablesEnfants des rues et des bidonvillesenfants porteurs de handicapspopulations isoléesréfugiésenfants issus de minorités ethniqueséducation des jeunes filles

On nous demande souvent quelle est notre ambition ? Notre conviction, c’est que les enfants pauvres et souffrants qui nous appellent à l’aide peuvent être des modèles exemplaires pour leur pays. C’est pourquoi il faut les accompagner à se construire intellectuellement mais aussi affectivement et moralement afin de devenir des adultes responsables et soucieux du bien commun.

Guillaume d’Aboville, directeur général

 

« Enfants du Mékong est une association de parrainage, qui permet à 23 000 enfants pauvres d’Asie du Sud-Est d’aller à l’école. Les enfants parrainés vivent dans 6 pays : Vietnam, Birmanie, Cambodge, Thaïlande, Philippines et Laos.

Le parrainage est un soutien concret et efficace pour un enfant.

-C’est un soutien financier : pour 28€ par mois (déductibles à 75%, soient 7€ par mois après déduction fiscale), vous permettez à votre filleul d’acheter son matériel scolaire, ses livres, de payer le bus ou un vélo pour aller à l’école. Un petit complément va également à sa famille pour lui permettre de compenser le fait que son enfant ne travaille plus.

-C’est un soutien moral : en envoyant des lettres à votre filleul, vous l’encouragez à poursuivre sa scolarité, lui permettez de s’ouvrir au monde et de reprendre confiance en lui.

Sur place, nos bénévoles locaux sont épaulés par des volontaires français. Ils s’assurent ensemble que l’argent est bien utilisé, et suivent votre filleul au mieux pour l’aider à grandir. L’association Enfants du Mékong est labellisée Idéas, un organisme indépendant qui s’assure de la bonne gestion, la bonne utilisation des fonds et de l’efficacité de l’action.

Plusieurs dizaines d’enfants attendent aujourd’hui un parrain ou une marraine. Lancez-vous dans cette belle aventure humaine !

Enfants du Mékong est une organisation non gouvernementale soutenant l’éducation d’enfants issus de familles très pauvres et des projets de développement durable liés à la protection de l’enfance et à la scolarisation, dans les pays du Sud-Est asiatique bordant le fleuve Mékong ainsi qu’aux Philippines.

Comment les contacter: Téléphone : 01 47 91 00 84

A Propos de l'auteur

ritdelaban

ritdelaban

Directeur général de la publication

Ajouter Un Commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.