Vie culturelle Vivre

Les clowns internationaux de Paris en Chine

Les clowns internationaux de Paris en Chine (saison 2010)

mercredi 29 septembre 2010 par Asietralala

Les clowns internationaux de Paris en Chine (saison 2010)

Ils sont repartis en Chine pour une nouvelle aventure. Au sud à guillin à 400 kms du Vietnam, à Shanghaï pour l’exposition universelle et enfin à Luoyang au centre, la ville de Shao ling.

Des images sont restées dans notre mémoire, imprégnant tout notre être de souvenirs aussi vivaces qu’irréels.

Voici donc leur histoire…

Bonjour la Chine

L’heure du “mange”, en chine la nourriture est une “grande affaire”.

Baie d’Along chinoise à guillin

L’équipe des clowns : le calme avant la tempête

Départ en train de nuit pour Shanghaï : 24h de train , une belle promenade pleine de superbes rencontres

Je vous l’avais dit, des couleurs, de la vraie couleur.

Répétitions pour l’ouverture en direct à la télé du festival international du tourisme de Shanghaï.

L’émission sur tv Shanghaï (70 millions de télespectateurs) VOIR LA VIDEO (Cliquer ICI)

On se prépare, on se fait peur, on repère les lieux.

Les loges pleines de vie, la ruche s’active

Demain les clowns de Paris vont faire un show dans la tour de la télévision de Shanghaï (la perle d’orient)

Les voilà, ils sont tous là, les clowns internationaux de Paris, ils sont prêts à partir vers l’Empire du milieu.

Ils démarrent sur les chapeaux de roues pour des parades dans les rues.

Des chevaliers aux couleurs chatoyantes, armés de parapluies vont conquérir la Chine

Le monastère de shao ling accueille avec respect notre éclaireur solitaire

Face à face des plus conviviaux

Toute l’armée des clowns internationaux est prête à remplir son destin

Notre “générale en chef” des clowns

Les moines guerriers nous envoient leurs messagers, une cohorte bienveillante de photographes

Seul contre tous, l’un de nos clowns intrépide s’élance, incapable de réaliser la faiblesse de son geste inutile

Les clowns ont vaincu la rigueur des moines shao ling

Des échassiers shao ling sur ressorts, incroyables avec des saltos avant, arrière, de vrais cabris et on en a pris pour notre grade.

Accueil chaleureux des danseuses coréennes

Des japonaises…

Des “Jackie Chan” sont devenus nos amis

La fierté des moines, leurs postures inimitables infaisables pour nous les clowns

Des rencontres chaleureuses

Le théâtre de nos prochaines tribulations chinoises. ça fait peur, j’ai les jambes en coton. La France, oui, c’est vraiment petit, mais tout petit. La Chine, ben, c’est vraiment grand, vraiment grand, tout est démesuré

Répétition dans un immense, immense théâtre pour un show spectaculaire

Séance de maquillage

Solitude de l’artiste avant le show

Les clowns internationaux de Paris enfin sur scène. C’est dur de passer juste après des numéros chinois réglés comme du papier à musique. Heureusement notre désordre est considéré par le public chinois comme un travail de longue haleine !

Visite de l’exposition universelle de Shanghaï. Devant le pavillon de Chine… Saviez vous qu’il a fallu une invitation personnelle juste pour avoir le droit de faire la queue (4h d’attente)

File d’attente pour le pavillon de Chine. Heureusement pour nous grâce à des amis, seulement 1h d’attente…ouf

La fatigue se fait sentir, 15h d’avion Shanghaï- Canton, attente, 4h d’avion pour guillin, 24h de train de nouveau vers Shanghaï, 7h de tgv chinois vers luoyang (shao ling), 4h de bus , puis train de nuit soit 12h vers pékin et 11h d’avion vers Paris…

Des amis pour la vie

Du trekking à travers un paysage féérique pour nos clowns

Des rencontres avec la Chine ancestrale…

Voilà l’impératrice douarière… la mère de l’empereur

Des festivités, et les troupes du monde entier vont faire leur show

D’autres pays, d’autres costumes !

Jeu : qui est l’intrus dans cette photo ?

Un flic français met des pv à des tambours, c’est le top gag.. !!!

Des spectacles pontués par des visites

Des visites fort intéressantes

On en a plein la vue !!!

Je vois une fourmilière humaine…

Un peu d’exercice…

Une aventure hors du commun se termine doucement comme un rêve qui laisse une douceur lancinante. Bientôt la France et comme une tristesse car ici en Chine la vie est trépidante 24h sur 24h.

Si vous désirez participer l’année prochaine à une autre aventure aussi folle, contactez nous dès

A Propos de l'auteur

ritdelaban

ritdelaban

Directeur général de la publication

Ajouter Un Commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Laisser un commentaire