Vie culturelle Vivre

Jardins japonais et beautés de la nature

Les jardins japonais, qui excellent dans la création de reproductions symboliques de paysages ou de marines dans le cadre restreint de quelques centaines de mètres au maximum, sont renommés dans le monde entier. Ayant évolué à partir du parrainage d’une classe dominante d’un extrême raffinement et des principes du Bouddhisme et du Shintoïsme, les jardins japonais sont de sublimes combinaisons de plantes, de sable, d’eau et de roches qui célèbrent les beautés de la nature dans une forme artistique parfaitement structurée. Les enceintes des temples comptent de nombreux jardins, et beaucoup d’entre eux sont vieux de plusieurs siècles.

Kyoto compte en particulier une profusion de jardins japonais, et ceux de la Villa Impériale Katsura, des Temples du Ginkakuji et du Kinkakuji, du Château Nijo ainsi que le célèbre jardin de pierre du Temple Ryoanji en sont les exemples les plus subtils. A Tokyo, les plus beaux jardins sont ceux Higashi Gyoen, Hama Rikyu et Koishikawa Korakuen, et le vaste parc public de Shinjuku Gyoen qui, à l’origine, était un des lieux de détente de la famille Impériale. Ailleurs, le Kenrokuen de Kanazawa, dans la Préfecture de Ishikawa, le Kairakuen dans la Préfecture d’Ibaraki, le Korakuen de la Préfecture d’Okayama et le Parc Ritsurin dans la Préfecture de Kagawa sont parmi les plus importants.

Article paru sur le site de » l’Office National du Tourisme Japonais« 

Office de tourisme national japonais Ikuko NAGAO Adresse : 4, rue de Ventadour 75001 Paris FRANCE Tel (direct):0142962961

A Propos de l'auteur

ritdelaban

ritdelaban

Directeur général de la publication

Ajouter Un Commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.