Vie culturelle

Hom Nguyen, portraitiste, expose au Carmel de Tarbes,

Du 3 juillet au 2 septembre 2017 le portraitiste Hom Nguyen expose au Carmel de Tarbes

 

 

L’artiste portraitiste d’origine vietnamienne Hom Nguyen expose au Carmel, 14, rue Théophile-Gautier à Tarbes, jusqu’au 2 septembre 2017.

Ouvert du lundi au vendredi, de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h ; le jeudi, en journée continue ; le samedi, de 14 heures à 18 heures. Sauf jours fériés.

Entrée libre.

**************************************************

Contact : A2Z GALLERY PARIS – 24, Rue de l’Echaudé 75006 Paris

Tel :  +331 5624 8888 – Email :  info@a2z-art.com

**************************************************

Extrait de l’article http://www.ladepeche.fr/article/2017/07/21/2615765-portraits-hom-nguyen-carmel-masques-regardent-voient.html paru le 21/07/2017 dans ladepeche.fr :

‘Les portraits de Hom Nguyen au Carmel : des masques qui regardent et ne voient pas

Évidemment, Rigaud ou Fragonard ne s’y retrouveraient pas dans cette manière de portraiturer, mais Modigliani ou Picasso non plus. Hom Nguyen, comme son nom l’indique, est vietnamien et sa manière de traduire le portrait tient davantage à l’asiatisme qu’à l’européanisme. D’où l’intérêt d’une découverte … . En fait, ses portraits n’en sont pas : ils sont des masques, nés d’un jet de puissance sur la toile, qu’elle soit de crayon, de craie, de pastel ou de fusain. Hom Nguyen est un instinctif. Ce sont ces grands coups de crayon qui ouvrent un champ de vision, un regard sur ce qui sera l’œuvre à venir. Le portrait se crée au fur et à mesure que le trait évolue dans l’espace.

Pastel à l’huile, acrylique, fusain, sont les instruments. La toile est le support. Le portrait d’enfant est la plupart du temps le sujet. Ce qu’il y a de curieux, c’est que, souvent, la bouche n’existe pas ou est cachée. Et, souvent encore, les yeux fermés. Est-ce à dire aussi que le sujet n’entend pas non plus, comme les célèbres trois singes («ne rien voir, ne rien entendre, ne rien dire») ? Alors, le portrait n’en serait pas un, mais le simple passage d’un être dans un monde qui n’est pas le sien. Donc, il est vrai de dire que cette exposition n’en est pas une de portraits mais de masques qui regardent et ne voient pas.  … ‘  Jacques Dupeyrat

Plus d’informations:

http://hom-nguyen.com/

http://www.parismatch.com/Culture/Art/Hom-Nguyen-l-artiste-portraitiste-des-stars-667782

http://saviet.fr/nguyen-hom/

MCFV

A Propos de l'auteur

ritdelaban

ritdelaban

Directeur général de la publication

Ajouter Un Commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Laisser un commentaire