Vivre

Hypnothérapie par Eve-Elisabeth Martin (Hypnothérapeute)

Hypnose une technique efficace

 

Vous avez certainement entendu parler de l’hypnose, cet état de conscience modifié. Mais comment fonctionne cette méthode ? Dans quels cas peut-on y avoir recours ?

L’Hypnose est un phénomène naturel où le thérapeute met le sujet en état de conscience modifié. Cette méthode permet d’accéder facilement à l’inconscient afin de procéder à des changements profonds. L’intérêt est de contourner les barrières du conscient source de blocages et d’inhibition. Pour illustrer un état de conscience modifié on peut prendre le cas de l’automobiliste qui se surprend lui-même d’être arrivé à bon port alors que son esprit vagabondait !

Quelles sont les différentes techniques d’hypnose ?

Il existe plusieurs types d’hypnose:

  1. L’Hypnose de spectacle est la plus connue du grand public
  2. L’Hypnose traditionnelle où la personne est face à l’hypnotiseur et subit des injonctions verbales, visuelles et corporelles. Pratiquée jusqu’à Freud, cette technique part du postulat suivant : si l’on suggère à un patient de guérir, il peut guérir. Aujourd’hui encore, les hypnotiseurs de spectacle qui s’amusent à endormir une salle entière, relèvent de cette école.
  3. L’Hypnose Ericksonienne qui fait partie des thérapies brèves car elle permet de traiter le problème en très peu de séances. C’est une thérapie qui par son “langage de permission” déjoue d’éventuels blocage de l’inconscient. L’Hypnose Ericksonienne sollicite la participation active du patient. Il s’agit plus d’un état de profonde relaxation, pendant lequel le patient va pouvoir s’exprimer librement. Le thérapeute utilise des métaphores, c’est-à-dire un langage symbolique, pour guider l’inconscient du sujet et l’amener à trouver lui-même les solutions à ses problèmes.

Quand peut-on se faire hypnotiser ?

De plus en plus utilisée en médecine, et en psychothérapie, l’hypnose semble efficace pour lutter contre la douleur, se libérer de certaines dépendances ou mauvaises habitudes (le tabac, le grignotage…), l’anxiété, les troubles de la sexualité et les phobies. Si les mécanismes d’action ne sont pas connus, et que beaucoup de scientifiques évoquent l’effet placebo, certaines hypothèses peuvent expliquer les succès de l’hypnose :

  • Douleurs : Pendant l’état hypnotique, la production d’endorphines est à son maximum. Or ce sont de véritables antalgiques naturels, qui peuvent permettre de diminuer les doses de médicaments en cas de mal de dos, de migraines etc…
  • Arrêt du tabac : L’hypnose tente d’agir sur la dépendance psychologique et d’y substituer d’autres comportements. Le praticien va essayer de susciter les suggestions les plus fortes, par exemple l’association tabac-nausées.
  • Stress : En premier lieu, l’hypnose, proche de la relaxation, diminue rapidement l’impact des agents stressants. Ensuite, l’état hypnotique, peut permettre de trouver le seuil adéquat de stimulation/excitation du bon stress, afin que celui-ci redevienne utile.

Y a-t-il un danger ?

Auréolée d’un certain mystère, l’hypnose évoque à TORT une sorte de pouvoir occulte de celui qui l’utilise. Son influence sur votre inconscient est limitée, il y a en effet des “sécurités” dans notre cerveau qui nous empêchent de faire quelque chose contre nos valeurs.

Eve-Elisabeth Martin (Hypnothérapeute)

 

 

A Propos de l'auteur

ritdelaban

ritdelaban

Directeur général de la publication

1 Commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Laisser un commentaire

  • Merci Eve pour cette découverte , et bravo pour cet investissement dans une thérapie positive !….on veut en connaître davantage !
    Bien amicalement à vous tous , entre le début de l’année civile 2018 et l’année Chinoise qui approche….
    Nicole