Vivre

RENDEZ-VOUS EN MONGOLIE intérieure (Chine)

RENDEZ-VOUS EN MONGOLIE Intérieure

(Chine)

(10/21JUIN 2016)

par

Michel RECULLET 

thumbnail_p1140693

 Vendredi 10                                                                                                                                                                            Décollage à 20h20 de Roissy pour une nouvelle aventure direction la Chine.

thumbnail_p1150120 thumbnail_p1150108

Samedi 11                                                                                                                                                                                                         Atterrissage du 777 tout en douceur sur la piste de  Pékin (Chine).

Il est 12h 10 et il nous faudra attendre 19h pour prendre une ligne intérieure pour atteindre notre destination finale: la Mongolie (Chine).

Nous avions profité de ce moment pour rechercher un slogan qui servira de thème au festival du cinéma chinois auquel nous sommes conviés. Il fallait alors symboliser ce rapprochement entre les villes de Cannes et Tongliao ce sera « Symphonie de dunes et vagues »

L’avion se pose  » à la mongole « sur l’aéroport de CHIFENG ou un accueil triomphal nous attend sous les crépitements des flashes. De splendides créatures enroulent des  écharpes bleues autour de nos cous, témoignage de l’amitié franco-mongole (Chine).

Un autocar escorté de trois voitures-balais nous transporte vers le bout du monde au pied du grand désert de Mongolie de Chine et arrivons enfin à nos logements par une nuit très étoilée.

Nous dînons dans un restaurant moderne et luxueux puis allons regagner nos chambres qui sont en fait des grands containers offrant un bon confort (nouveau concept hôtelier/ la Chine nous réserve toujours de nombreuses et nouvelles surprises) .

Au réveil quelle surprise: une vue féerique sur le désert s’offre à nous: Les dunes sont là, tout près avec un petit plan d’eau que survolent quelques oiseaux en  quête de nourriture.

thumbnail_p1140822

 Dimanche 12

la journée commence par une première répétition un peu endormie sous un kiosque ombragé.

L’après-midi nous grimpons sur les dunes, exercice périlleux et plus sportif encore nous des descendons les pistes ensablées en luge.                                                                                 Malgré l’immense étendue du désert de Gobi, je fus heurté par une luge incontrôlée!

Au retour impossible de retrouver mes baskets bleues Reebox et après enquête approfondie, il s’agissait d’une blague de potaches attardés…

Notre accompagnateur-journaliste Thierry nous initie à la méditation et nous découvrons toutes les vertus de cette discipline.

Dés le premier soir, nous assurons un spectacle au bord de la piscine et Henri avec Eve son assistante dévouée démarre avec un spectacle de magie bien apprécié.

Ensuite accompagné par Alain P à l’accordéon, Alain R  au tuba-basse Bernard à la flûte et Patrick à la batterie, j’interprète quelques chansons françaises incontournables. L’ambiance est au rendez-vous et l’on danse dans la bonne humeur.

Pour clore ce spectacle, un chanteur mongol nous fait une démonstration technique époustouflante avec combinaison simultanée de voix basse et alto.

thumbnail_p1140838 thumbnail_p1140909

Lundi 13                                                                                                                                                                          

Réveil magique: le désert est toujours là imperturbable avec ses dunes colorées par le soleil levant , on ne se lassera jamais d’un pareil spectacle!

Encore une répétition serrée en vue du grand spectacle avec G.Depardieu.

Après un déjeuner gastronomique nous partons visiter la ville voisine artificielle et sans âme. Les avenues sont larges et bordées d’immenses immeubles pour entasser les anciennes populations nomades. Les magasins sont des bazars ou l’on trouve pêle- mêle tous les produits de première nécessité.

Le soir, nous dînons dans une yourte typiquement mongole avec des plats à base de laitage et de viandes grillées.

En rentrant à l’hôtel nous apprenons l’arrivée de Juliette Binoche la célèbre actrice vers 3 heures du matin mais nous  n’avons pas l’intention de l’attendre pour l’accueillir car il est déjà bien tard  et nous préférons regagner nos chambres.

thumbnail_p1140746 thumbnail_p1140896

Mardi14                                                                                                                                                                         

Au cours de notre ultime répétition avant concert arrive notre grand-chef suprême Aiming qui vient écouter la qualité musicale de notre programme. Il n’est plus question de jouer la chanson chinoise Aobao Xiangui car pas assez aboutie. Tous nos morceaux de Banda sont validés.

Ensuite nous sommes conviés à un cocktail très « people  » autour de la piscine. Nous nous retrouvons mêlés aux stars du festival avec Juliette Binoche, le maire de cannes, Grégoire de Gaulle et retrouvons avec plaisir Cécilia Cara et Cyrill Nicolaï ( interprètes respectifs de Roméo et Juliette et autant en emporte le vent).

En fin d’après-midi, nous assistons au vernissage des artistes peintres (Chine) ou photographes(France). Les séances photos n’en finissent plus et les congratulations d’usage vont bon train.

Ensuite des limousines vont nous conduire sur le grand tapis rouge du festival.

A la sortie de notre range Rover noire les flashes crépitent et l’on va se diriger comme des stars vers la grande scène sous les objectifs des caméras qui transmettent en direct sur écran géant notre venue.

Chacun signe sur un mur géant et moi j’y ai dessiné mon cher Bidule personnage BD de ma création. Toutes les vedettes se retrouvent là pour la grande cérémonie officielle, acteurs, chanteurs danseurs artistes en tous genres mais quelle mise en scène! Quand  Juliette Binoche arrive, elle est saluée par une ovation générale fracassante brisant le silence du désert.

thumbnail_p1140877 thumbnail_p1140741 reculet-star-en-chine

Le spectacle est très équipé techniquement: la télévision diffuse son show avec des caméras montées sur grues  mobiles et les projecteurs multicolores, les effets spéciaux s’en donnent à cœur joie…

Le spectacle est magnifique et se terminera sur un son et lumières accompagné d’un feu d’artifices gigantesque dans un décor naturel unique: le désert.

Nos prestations sont largement saluées par le public.

Après le dîner je réveille ma guitare qui s’était endormie dans son étui car nous allons continuer la fête jusqu’à l’aube. Les chansons s’enchaînent aux rythmes des danses dans la plus grande joie des  participants. Peu à peu les officiels s’intègrent à notre groupe et se mêlent avec plaisir à notre fête improvisée…Quelle soirée!

Je m’endors bercé par le croassement tapageur des crapauds.

thumbnail_p1140804 thumbnail_p1140806

Mercredi 15                                                                                                                                                                     

Après avoir bien entendu la conférence de Juliette Binoche car j’étais au premier rang, J’ai bien noté son amour pour la Mongolie et la vie simple et naturelle qu’elle inspirait probablement par contraste avec la vie stressante et artificielle des stars. J’en ai conclu qu’elle préférerait  peut-être vivre bien tranquillement  en yourte, loin des palaces , des mondanités  des projecteurs et des paillettes.

Après cela nous partons en 4X4 dans les dunes du désert. Ce périple est réservé aux amateurs de sensations fortes. C’est très impressionnant lorsque le  bolide prend son élan en descente pour pouvoir remonter jusqu’en haut de  la dune d’en face. Heureusement il y a des poignées un peu partout dans le véhicule pour se retenir, les secousses étant assez violentes.

Nous retournons dans le désert mais à dos de chameau avec Cécilia Carra et Cyril Nicolaï. Lors d’une escalade de rochers glissants, Cécilia m’a rattrapé de justesse par la main m’évitant une chute fatale dans le ravin, me sauvant  ainsi la vie . Merci Cécilia, je n’oublierai jamais ton geste!

Le soir c’est un nouveau spectacle de gala mais de moindre ampleur et nous avons fourni une meilleure prestation avec une disposition sur scène des musiciens revue pour mieux nous entendre.

On va se coucher plus tôt ce soir car demain on part en car pour PEKIN la capitale de la Chine.

thumbnail_p1140976 thumbnail_p1150044

Jeudi 16                                                                                                                                                                              

Nous sortons des chemins caillouteux pour atteindre enfin un réseau autoroutier flambant neuf.

Après un déjeuner à Chifeng Yu Long nous arrivons à Chengde, ancienne ville impériale et offrant  des visites  particulièrement intéressantes. Le paysage de montagnes avec ses défilés forcent notre admiration.

Nous arrivons au Chendge mountain resort et embarquons sur le dernier télésiège à 17 heures , sachant que le retour se ferait à pied.

La montée étant bien longue, nous prenions alors  conscience que la descente à pied serait probablement  interminable  et difficile à travers cette forêt dense que nous survolions.

L’arrivée est époustouflante lorsque se dresse devant nous ce gigantesque piton rocheux  si caractéristique qui domine la région de toute sa splendeur!

On comptera 3 heures de re-descente assez épuisante, mais le spectacle en valait vraiment la peine!

Vendredi17                                                                                                                                                                                               Les visites  s’enchainent et la plus belle de toutes sera probablement  Potala du Panchen lama: un splendide palais tibétain servant de résidence aux dalaÏ-lamas, perché sur la hauteur et composé de nombreux temples et qui ne manquent  pas de nous impressionner.

Nous faisons tourner les rouleaux de prières sous les drapeaux multicolores agités par le vent.

C’est la dernière étape avant PEKIN que nous atteindrons dans la soirée avec beaucoup de mal compte-tenu des embouteillages.

Le dernier hôtel est de grand luxe ce qui facilitera notre repos, nous promettant une dernière nuit en Chine très »Zen ».

thumbnail_p1140687

Samedi18                                                                                                                                                                      

Ce sera une journée « shopping » très fournie dans le quartier commercial de Tian men et au marché aux perles. Avant de partir, il fallait bien vider le porte monnaie de ses derniers yuans.                                                                                                                                                                               

J’ai acheté un GO-PRO dont je ne comprendrai jamais rien à son fonctionnement, ne pouvant décrypter la notice en chinois ainsi que des foulards très élégants « made in France »…

thumbnail_p1150066 thumbnail_p1150072

Dimanche19                                                                                                                                                                               

Nous allons revoir le temple des Lamas  dont on ne peut se lasser et en ce jour dominical, les visiteurs sont venus nombreux pour prier avec ferveur, allumant de gros bâtons d’encens qu’ils jetteront ensuite dans les flammes d’un chaudron. Tout ces temples au milieu d’une végétation qui semble sortir d’une peinture chinoise inspirent méditation et recueillement dans une ambiance reposée et mystique.

Après quoi nous engouffrons dans les U tong, déambulant dans un fatras hétéroclite de vélos rouillés, vieux lavabos ou encore vespas sans moteur qui jonchent le sol au milieu des masures, tous ces vestiges des quartiers pauvres et insalubres dont la Chine veut se débarrasser au plus vite pour balayer toute image négative qui pourrait nuire à sa réputation de grande puissance…

Nous irons au marché de nuit, déambulant au milieu des étals alimentaires de tous genres proposant même brochettes de scorpions et autres aliments que nous ne consommons pas chez-nous.

Nous rentrons à l’hôtel, exténués par un métro bondé de voyageurs.

thumbnail_p1150072

Lundi20                                                                                                                                                                                                                   

Ce matin la température est toujours très élevée à Pékin.

Le temps est passé bien vite et Il va falloir préparer les valises car nous prendrons l’avion du retour en soirée.

Pour clore ce séjour riche en événements, ce sera l’apothéose pour ce dernier soir avec une invitation dans un des meilleurs restaurants de Pékin spécialisé dans le canard laqué. Nous sommes reçus par Monsieur Long Yuxiang Président du centre de communication culturel  international de Chine accompagné de sa ravissante assistante-interprète. Pour les remercier de ce grand  honneur je leur propose de leur interpréter un florilège de chansons françaises. Alain et Bernard m’accompagnent dans cette ambiance festive qui clôturera un séjour enchanteur et inoubliable.

J’attends avec impatience le sixième voyage que nous concocteront Henri et Eve que je remercie  chaudement au passage, sans oublier madame Li que nous avons eu  à nouveau le plaisir de revoir cette année!

Vive nos voyages en Chine avec les clowns de Paris

Michel RECULLET 

thumbnail_p1140883

A Propos de l'auteur

ritdelaban

ritdelaban

Directeur général de la publication

Ajouter Un Commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.