Vivre

Festival international du tourisme et de la culture

CARNET DE VOYAGE Chine – Septembre 2012 “Festival international du tourisme et de la culture ” Chine

Vu par Nicole Polge

Mardi 11 Septembre :

Une amicale réunion au restaurant ” My Can ” à Paris, nous permet de faire connaissance avec Henri, notre “chef” et une partie de l’ équipe….Des déguisements sont distribués….

Rendez-vous demain à l’ aéroport pour un départ vers Pékin via Hong-Kong

Mercredi 12 Septembre :

L’enregistrement, avec instruments et bagages se passe sans problème, et nous embarquons à 21h sur Cathay Pacific pour 12 h de vol .

Jeudi 13 Septembre :

A 17h, à Hong-Kong (heure locale), nous prenons le vol qui nous conduit à 21h à Pékin où Li “Gaston” nous attend et nous accompagne jusqu’à notre hôtel le “Sicili”, où nous nous installons..

Vendredi 14 Septembre :

Nous commençons avec les baguettes : pas celles du chef ou du percussionniste, non, mais celles du petit déjeuner à la chinoise ! Après, les affaires sérieuses commencent, puisque nous répétons (sur le parking de l’hôtel,à la grande joie des badauds), et Henri chante avec conviction “urgent, Amour”, et établit le déroulement des séquences avec les clowns (Annette, Francine, Elisabeth, Claire, Nicole1 et Nicole2, Christophe, Gérard, Gilbert ) et les musiciens : Alain à l’accordéon, Michel à la guitare, Patrick à la caisse claire, Karl à la trompette et Serge au trombone… Des têtes étonnées apparaissent au-dessus du mur mitoyen : nous découvrons qu’ il y a là un bien pittoresque marché qui regorge de beaux fruits et de beaux légumes, de poissons vivants et de toutes sortes de choses bien sympathiques…

Nous allons ensuite déjeuner dans un très joli restaurant à la cuisine abondante et délicieuse, avant de prendre le bus de la ville, comme des grands, pour découvrir les cinq niveaux du “marché aux perles “, super centre commercial, où l’ on peut tout acheter, en sachant, évidemment, marchander ! A mon avis, le plus intéressant est le ravissant jardin suspendu sur le toit : il nous permet de découvrir, de l’autre côté de l’avenue , le “temple du Ciel ” ! Comment résister à cet appel….

Nous pénétrons donc dans de merveilleux jardins, avec des arbres qui ont, pour certains, 500ans.. ! Nous traversons des galeries multicolores en bois sculpté, où des joueurs de cartes, d’ échecs, des musiciens se livrent à leur passion, puis nous atteignons, à travers portes et passages, le temple avec ses toits multiples, ses colonnes et ses autels, ses escaliers de marbre aux pilastres décorés de nuages et de dragons sculptés…

Première journée de séjour riche en découvertes ….

Avant transformation

Après transformation

Samedi 15 Septembre :

Aujourd’hui à 7h30 du matin nous attendons, sac de déguisements à l’ épaule, le bus qui doit nous conduire à la “Grande Muraille “…A notre groupe s’est joint celui de jeunes français qui font du” Hip Hop “et qui participent aussi au festival ..

Nous ne sommes pas seuls à arpenter et escalader le site impressionnant que l’ on peut voir, paraît-il , de la lune ( je ne sais qui a pu y aller !)

voir des photos cliquer ici

Après le repas dans un restaurant-usine à touristes, nous filons dans les toilettes nous habiller et nous maquiller : la rigolade commence, et nous jugeons du résultat avec le succès que nous avons à la sortie ! Nous partons ensuite pour la représentation sur un podium, où, pour la première fois, nous voyons des groupes folkloriques venus du monde entier : les costumes sont superbes et les prestations aussi…

Sans fausse modestie, nous remportons un succès fou auprès du public : chacun veut se faire photographier avec nous : enfants, jeunes gens et jeunes filles, mamies ,…on touche nos cheveux (perruqués : rouges, jaunes, or, multicolores), on tâte les biceps velus de nos gars et on tire sur leurs poils…non, non, c’ est bien des vrais ! Puis nous faisons un “bœuf” dans l’attente de notre tour….la gloire !!!

Le spectacle :

Sur scène, Henri privé de micro ne peut chanter et rencontrer “l’amour urgent” avec sa partenaire , Elyana, notre Miss photographe ! Nous dansons, nous jouons, l’improvisation est bonne….nous avons vraiment beaucoup de mérite !!

voir des photos cliquer ici

Avec beaucoup de mal , nous regagnons le bus, arrêtés par les badauds qui veulent tous se faire photographier avec nous….

Dimanche 16 Septembre :

Le défilé, annulé, nous laisse une journée libre…chacun va donc explorer la ville à sa guise… l’embarras du choix !

Nous prenons, à quatre, un taxi qui nous conduit au “marché aux puces” : il est immense avec des sections déterminées : antiquités, artisanat (beaucoup de pierres “dures” brutes ou sculptées, colliers bracelets), “trésor du lettré”, c’ est à dire pinceaux, papiers de riz et encres, tableaux, livres, meubles et vêtements, la caverne non d’Ali Baba mais de Marco Polo … en liste infinie….

voir des photos cliquer ici

Nous décidons , ensuite , d’ aller visiter le ” temple des lamas” ; le métro nous y conduit .Toujours des merveilles à découvrir , dont un bouddha de 18 m de haut , taillé dans un seul tronc d’ arbre !!!

Nous poursuivons nos découvertes en arpentant longuement, en face du temple, des quartiers pittoresques du vieux Pékin, avec ses ruelles que l’on nomme ” Hutong”, petites maisons et échoppes ; elles sont, actuellement préservées, et même restaurées, mais beaucoup auparavant ont été démolies pour laisser place aux immenses buildings bordant de larges avenues… Dans les rues, une population grouillante, des vélos et des motos transportant des familles entières (par définition, trois personnes !), des scooters pimpants, roses, avec des ombrelles et des jeunes filles à talons hauts, et….aucun casque .

voir des photos cliquer ici

Sur l’insistance de Nicole, nous décidons de partir en petit comité déguster un “canard laqué”, dans un restaurant qui en est le temple !…

C’ est du folklore … et moi qui n’ aime pas les animaux à plumes !….Nicole éprouvera beaucoup de difficultés pour le digérer… le canard avait-il des dents ??

voir des photos cliquer ici

Lundi 17 Septembre

Les valises, bouclées, sont descendues, le départ, prévu à 15h nous laisse du temps :

Nous allons donc, Alain et moi, explorer le parc de Longtan tout proche : un petit paradis en pleine ville : fleurs et pelouses, un monticule rocheux où se dissimule un kiosque avec musiciens et chanteurs, un lac et son île que l’ on atteint avec des petits ponts à dos d’âne, des pédalos, les bateaux à tête de cygne, des danseurs de tango et des gymnastes à ruban, tout un univers poétique et ludique pour rompre avec la frénésie des rues…

voir des photos cliquer ici

A 19h le bus nous conduit jusqu’à Shijiazhuang où Madame Aiming, l’organisatrice du festival, et des chambres confortables nous attendent, à l hôtel Bermy..

Après le repas, rendez-vous général dans la chambre d’Henri (j’y oublierai ma chemise !…), pour une répétition, qui se poursuit par des évolutions dans le couloir devant les hôtes éberlués !… “Faut ce qui faut”…. puis dodo..

Mardi 18 Septembre :

Aujourd’hui, nous apprenons que la représentation prévue est annulée…. Le matin, le bus nous conduit dans un super centre commercial géant, tout neuf, avec de multiples extensions en construction. Certains vont acheter des articles en cuir (sacs, vestes, casquettes, chaussures…)

L’ après-midi, nous prenons un taxi, à 4, pour aller dans le centre ville ; notre café, fait dans les règles de l’art, nous coûte plus cher que le repas que nous prendrons plus tard (40 yuans), mais nous l’apprécions…

voir des photos cliquer ici

Nous découvrons aussi un magnifique jardin , avec des pêcheurs au bord du lac, et, surprise, de la musique et de la danse sur une place, où Nicole et Gilbert vont pouvoir s’adonner à leur passion… Nous dansons aussi, entre nous d’ abord, puis avec les chinois… C’est très bon enfant..

voir des photos cliquer ici

Un beau moment que cette promenade et ce contact avec des gens sympathiques !

Au restaurant éclats de rire des serveurs, car nous commandons chacun notre plat.. !! Fi donc de la convivialité….. mais bien sûr que nous allons tout partager… et faire des photos avec l’équipe ravie..

Après le retour à l’hôtel, nous descendons danser avec les gens dans la rue mais, pour le karaoké, c’est un peu trop difficile pour nous !

Mercredi 19 Septembre

Une semaine déjà que nous sommes partis de Roissy…. cela semble hier, mais aussi très loin… nous avons changé complètement d’ univers et nous en sommes enchantés…

Malheureusement notre groupe doit se scinder : Henri, Laurence, Gérard, Nicole1 (pas moi, l’autre !) et son Gilbert vont s’ envoler pour se produire vers le Sud…

voir des photos cliquer ici

Nous restons encore un jour (avec les hip-hop) dans la ville …

Nous revêtons nos habits rutilants pour la réception officielle dans le super établissement des Beaux- Arts, résidence de peintres où Henri reçoit, des mains des personnalités de la ville, médailles et civilités, avec échange de bons procédés.

voir des photos cliquer ici

Le Maître Liyang-Yan (qui doit exposer prochainement au Louvre) est présent, et nous fait l’honneur de nous accompagner pour la visite de son accrochage dans le bâtiment : ses œuvres sont remarquables : il est à noter qu’il est ancien mineur (dans une mine… !!) et donc complètement autodidacte, ce qui ne l’empêche pas d’ atteindre une maestria et d’ être considéré comme l’un des plus grands peintres actuellement en Chine.

Séance photos, avec le groupe de Bretons qui nous a rejoints la veille, nos Hip- Hop et toute la délégation Chinoise présente…

Ce soir, nous dinerons en ces lieux, mais auparavant nous partons, tous les Français, en bus à l’assaut des montagnes, pour rejoindre un temple où nous devons nous produire En cours de route, un arrêt “technique” révèle des cabistous si rustiques que je n’ ai pas résisté au plaisir ( ?) de les photographier ! Par ailleurs, les paysages sont grandioses, aves des falaises de grès rose ou de granit où s’accrochent la végétation ou des grappes d’arbres qui ne peuvent qu’inspirer les peintres, c’ est évident… Nous atteignons notre destination : dans la montagne au bout de multiples escaliers, une place magique avec un superbe podium central, surmontée par une autre montée d’escaliers qui mène au temple, dominant tout le paysage… féérique.. Des toits de temples ou de pagodes émergent , çà et là, des sommets environnants.

C’est là que nous devons nous produire, face à des personnalités mais aussi à la population locale (venue de petits villages disséminés dans la montagne) comme spectateurs… Bien sûr, nous avons envie de leur faire plaisir… les musiciens jouent en “live”, et nous, clowns, les entraînons dans la danse… Les Bretons sont parfaits dans leurs costumes et leurs numéros, et nos rappeurs ont une prestation remarquable : n’ ayant pas de musique en boîte, ils improvisent, accompagnés par nos musiciens, et c’ est vraiment super..

Surprise au retour lorsque nous nous arrêtons en contre- bas de la route dans une super maison ancienne restaurée, résidence de peintres que nous voyons au travail sur le site, face aux montagnes et aux falaises…. Dans une cour intérieure des tables avec des coupes de fruits et du thé sont dressées dans notre attente… Nous apprécions, puis visitons les lieux, qui appartiennent, ainsi que des milliers d’hectares à un mécène qui compte multiplier d’autre lieux de ce genre destinés aux artistes…

Jeudi 20 Septembre :

Nous partons pour Luoyang à 9h45 : les rappeurs ont eu du mal à se réveiller.

Nous traversons des champs, des villes brumeuses, (pollution ou humidité ?), des villages aux maisons cubiques sans pittoresque, pour arriver à 17h30 à l’hôtel.

Viviane, notre guide souriante et francophone nous y attend et nous donne, au restaurant, le programme du lendemain.

voir des photos cliquer ici

Vendredi 21 Septembre

A 8h, nous partons, maquillés et déguisés, pour une répétition générale au stade :

Surprise… ! Nous y retrouvons des groupes du monde entier : Australie, Russie, Ecosse, Roumanie, Turkménistan et bien d’autres encore, avec de somptueux costumes, bien plus nombreux que notre petit groupe de dix… oui, nous avons du mérite pour occuper la scène, avec nos pitreries et nos improvisations, mais enfin, l’ important est que notre numéro et nos bibines plaisent, ce qui est le cas…

voir des photos cliquer iciI

A 14h nous repartons, costumés, pour une prestation, avec les autres groupes, sur un podium dans une place où nous attend une foule importante, avec, en premier rang, des enfants tout mignons d’une école maternelle… Les danses sont toutes remarquables, et des groupes chinois, raffinés et harmonieux, participent également à la fête.

Une autre surprise, c’ est de découvrir, figurant sur le panneau de fond de scène, notre Michel , en clown guitariste de 2010 aux côtés d’une brésilienne aux formes généreuses ; Aïe Aïe Aïe… Maryvonne…

Nous rentrons à 17h, et nous pouvons nous détendre… Shopping aussi, dans les centres commerciaux luxueux ou les supermarchés, nombreux sur la large avenue, bordée d’ arbres et de plates-bandes abondamment fleuries, qui jouxtent notre hôtel..

Samedi 22 Septembre :

7h30 : départ déguisés pour la présentation officielle au stade ; nous y retrouvons les autres groupes avec qui, pendant l’attente, nous sympathisons et improvisons un “bœuf”. Nous faisons chanter Kalinka et autres airs aux russes de Vladivostock..

La prestation se passe bien, et il nous faut, ensuite, rejoindre dare-dare le départ de la parade.

Chaque groupe est précédé par une banderole tenue par de charmantes jeunes filles : il paraît que nous sommes les clowns de Monaco… allez donc savoir !! ..

Les avenues sont vastes : larges, bordées d’arbres et de fleurs, longues, avec des ronds points moquettés de rouge tous les 500m ; il y en a 8, soit un parcours de 4 km… il faut accélérer la cadence pour atteindre chaque place, où nous nous produisons, devant les personnalités de chaque quartier, et de nombreux spectateurs qui nous quémandent des photos (ce qui nous retarde dans la course, mais comment leur résister !) et il fait au moins 30° à l’ombre… on coule sous les perruques…

Nous nous détendrons, par la suite, avec une visite guidée, (merci à Viviane pour sa compétence et sa clarté), du mausolée du général Guanyin, qui a vécu au 3ème siècle après JC, et est fondateur de la dynastie.

voir des photos cliquer ici

Nous poursuivons ensuite nos découvertes en visitant, dans la vallée du fleuve Yi, quelques grottes (parmi mille) de Longmen, creusées dans la falaise pour abriter de multiples bouddhas (de l’ époque Tang et Song ), site remarquable et bien aménagé. Nous avons la chance de monter sur le dernier bateau qui nous ramène près du lieu de départ … Magique… !!

voir des photos cliquer ici

Dimanche 23 Septembre :

7h30 : les déguisements dans un sac, nous partons pour 2h30 de route afin d’atteindre la résidence du Mandarin Chen Tinging où l’ Empereur Kangxi, de la dynastie des Ming, séjourna .

Situé après le joli village pittoresque de Huancheng, dans la province du Hénan, l’endroit est grandiose : des murailles crénelées de 700 m de long entourent l’ensemble qui comprend 640 bâtiments s’imbriquant les uns dans les autres, avec temples, patios, galeries, et des reconstitutions de scènes et des personnages en cire. Des boutiques sont installées, çà et là. La dominante ocre des grosses pierres de la construction donne harmonie et sérénité au lieu .

voir des photos cliquer ici

La multitude de la foule (les groupes) se bouscule au restaurant, pour se retrouver ensuite dans un amphithéâtre grandiose ou chacun va se produire sur scène….

voir des photos cliquer ici

Pas mal de ronflements sur le trajet de retour….

Lundi 23 Septembre :

9h30, les valises bouclées, Viviane nous fait visiter le Temple du “Cheval blanc”, l’un des premiers lieux où s’ est implanté le Bouddhisme et nous en explique la philosophie et sa hiérarchie ; de nombreux croyants viennent faire des offrandes .

voir des photos cliquer ici

Nous retournons déjeuner à l’hôtel et récupérer les valises : les miracles existent : le chauffeur parvient à empiler nos multiples valises à l’arrière du minibus, alors qu’ il n’ y avait pas assez de place pour les jambes de nos hommes…

Nous embarquerons, de façon épique, à 7h en train couchette, pour arriver…. Mardi 24 :

…. à 6h à Pékin, avec transfert immédiat à l’aéroport, où nous enregistrons à 17 h les bagages pour un embarquement à 20h…… bonne attente.. minuit : arrivée à Hong-Kong, puis transfert pour Paris…

Mercredi 25 Septembre

6h du matin (heure française ), mais 13h pour nous…..nous atterrissons…. L’aventure va se terminer, avec pluie et froid à l’arrivée ; loin de la chaleur physique et humaine que nous avons vécue…

Conclusion :

Une merveilleuse aventure, riche en découvertes géographiques et humaines, l’approche d’une civilisation différente de la nôtre, qui peut nous apprendre beaucoup, tant par son passé que son avenir… la rencontre avec des groupes du monde entier…, mais aussi de nouveaux amis, chez nous, avec qui nous aurons beaucoup à partager…. Un grand merci à la Chine pour son accueil généreux, à toute notre équipe pour son enthousiasme et son dynamisme, et en particulier à Henri pour sa gentillesse.

AUTRES FESTIVALS EN CHINE AVEC LES CLOWNS DE PARIS

LES CLOWNS DE PARIS EN CHINE

A Propos de l'auteur

ritdelaban

ritdelaban

Directeur général de la publication

Ajouter Un Commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Laisser un commentaire