Vie culturelle Vivre

BANQUET ROYAL A LA COUR DE CORÉE

 

LES CARNETS DE LILA PIK , petite incursion à la cour royale au XVIII ème siècle

mardi 28 septembre 2010 par Asietralala

BANQUET ROYAL A LA COUR DE CORÉE : petite incursion à la cour royale au XVIII ème siècle, le temps de fêter les soixante ans de la reine- mère …

EXTRAIT VIDEO (cliquer ICI)

25 septembre, 20h, au musée des Arts Premiers, dans le 7ème arrondissement.

Le vent souffle en rafale. Des tourbillons de feuilles vont et viennent ; le ciel est bas, plombé, gris.

Ambiance complètement différente dans la salle de spectacle du musée ; Un décor chatoyant, festif, floral ; c’est la reconstitution sur scène de la salle de réception à la cour. En arrière- plan, tâche lumineuse rouge hibiscus, les musiciens jouent un air lancinant qui contribue à nous faire lâcher prise avec le temps.

Le spectacle se déroule comme un tableau animé. Sur un écran, discret, des informations en français défilent pour présenter les différentes étapes solennelles du banquet.

On assiste alors à tout le déroulement de la cérémonie, très codifié et cérémonial, et entrecoupé de moments plus dynamiques, où la musique s’anime sur un trois temps et permet aux danseuses d’évoluer gracieusement sur la scène. En final, la danse de la grue et du lotus clôture de façon un peu plus active le déroulement de la cérémonie.

Un peu déroutée au départ, je me suis finalement laissée emporter dans cette frise très esthétique. Les costumes sont superbes, les déplacements élégants et raffinés, le temps s’efface devant la tranquillité des rituels qui se succèdent ; on flotte alors comme ces danseuses qui donnent l’impression de marcher sur un tapis de nuages …

Pour les curieux, un petit prospectus distribué avant le spectacle donne quelques informations supplémentaires sur la culture artistique traditionnelle en Corée ; musique et danse y sont à l’honneur.

Ce soir- là, en sortant, les couleurs ont perduré dans la nuit, sensation très agréable et que j’ai prolongée autour, non pas d’un banquet royal, mais d’un dîner fort sympathique avec mon rédacteur en chef, en toute simplicité !

Ce spectacle a été joué par le centre national Gugak dans le cadre du festival d’Ile de France du 3 septembre au 10 octobre 2010.

A Propos de l'auteur

lilapik

lilapik

Ajouter Un Commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Laisser un commentaire