Vie culturelle

Récits du moine AN-Ching par Ying Dussaut (Ed Thélès)

Récits du moine AN-Ching par Ying Dussaut (Ed Thélès)

Roman de l’époque Pré-révolutionnaire de la Chine de 1890

An-Ching est né à Doubei, la province chinoise la plus septentrionale, au moment où la Chine perd la guerre de l’opium et signe les traités qui ouvrent les ports de commerce aux étrangers. Lorsqu’il a un mois, son père An-Ling est assassiné dans un monastère par des bandits. Sa mère très malade demande alors au prêtre Lao-Shan d’adopter son enfant.

Ainsi, dès l’adolescence et aux côtés de ce père adoptif engagé, An-Ching participera aux actions des sociétés secrètes et des étudiants révolutionnaires en vue de faire éclater la troisième révolution.

La saga relatée par le moine An-Ching est une histoire vraie. C’est un long périple au travers de la chine, de la méridionale Kan-Chiou à la Mongolie, après avoir traversé le Tibet pour suivre aussi la route de la soie jusqu‘en Inde.

An-Ching parcourt le pays de village en village pour apprendre aux enfants à lire et à écrire. Il reste parfois plusieurs mois chez l’habitant participant aux travaux des villageois. Il observe la nature, les mœurs, les légendes et les superstitions des hommes… et encore, l’activité des villes, leurs sociétés et leurs révolutions.

Récits du moine AN-Ching Ying (Dussaut, Ed Thélès)

A Propos de l'auteur

ritdelaban

ritdelaban

Directeur général de la publication

Ajouter Un Commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.