Vie culturelle

Vernissage au centre culturel chinois de Paris

LES CARNETS DE LILA PIK

Dans le cadre des festivités autour du nouvel an chinois, double exposition au Centre Culturel de Chine ;

31 janvier, 19 h :

Surfant sur la vague de froid qui s’abattait sur Paris, j’ai passé un début de soirée plutôt sympathique au Centre Culturel de Chine.

Vernissage intéressant de deux expositions de peintures radicalement différentes.

On a eu droit à une petite conférence où chaque peintre présentait son travail.

Fan Zhou, peintre qui puise son inspiration au milieu d’un massif montagneux, chargé d’histoire et d’énergie artistique (Lao Tseu, maîtres bouddhistes, gens lettrés …) ; il semblerait que de nombreuses personnalités, de tous temps, soient venues se ressourcer au creux de cette montagne Zhongnan Shan …

Liu Gouquin, style radicalement différent, a présenté son travail de peinture autour de la thématique des estampes traditionnelles du nouvel an chinois. La conférence s’est terminée sur une démonstration de luth chinois à une corde dont les sons, pour nous occidentaux, se chargent de mystère et de surprise.

Mais c’est bien tout ça ! voilà comment pas à pas, les relations culturelles sino- françaises se nouent. Ce sont d’autres techniques, d’autres regards, d’autres codes qu’on pressent, qu’on découvre, qu’on devine.

Ma préférence va à Fan Zhou ; expert en encre de chine. Sur le carton, j’avais lu « peintures chinoises traditionnelles » ; après avoir fait le tour de l’exposition, je rajouterai « interprétation subjective d’un environnement naturel extérieur » !! c’est fort beau, abstrait, et inspiré … ah ! cette montagne m’attire !

A Propos de l'auteur

lilapik

lilapik

Ajouter Un Commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Laisser un commentaire